L’Association Québec-France est aujourd’hui soumise à la dure réalité de la suppression totale du financement traditionnellement assuré par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) du Québec et du Consulat général de France à Québec (CGFQ). Sans cette permanence, l’AQF est dans l’obligation de cesser ses activités nationales à compter du 30 juin 2015.